Business-Fabrik

|

Obtenir un prêt immobilier

Obtenir un prêt immobilier

prêt immobilier

Avant de prendre une décision importante – comme celle qui vous engage à rembourser un crédit pendant de nombreuses années – il est essentiel de se PRÉ-PA-RER !

Car les personnes qui ne le sont pas sont souvent déçues par leur expérience lorsqu’il s’agit d’obtenir un prêt immobilier.

Par exemple, en obtenant des conditions peu avantageuses ou pire, en se heurtent à un refus systématique des banques.

En fait, obtenir un crédit immobilier se joue sur deux grands axes :

  1. Être un bon client pour une banque ;
  2. Faire jouer la concurrence.

1. Être un bon client

Pour une banque ou une société de crédit, un « bon client », c’est quelqu’un de professionnellement stable, capable de bien gérer ses comptes et qui consomme des produits financiers.

En fait, les créanciers ne retiennent que trois situations :

  • Employé avec un CDI ayant passé sa période d’essai.
  • Employé en CDD avec deux ans d’expérience au sein de la même société ou dans différentes entreprises mais pour le même métier, sans interruption.
  • Auto-entrepreneur, gérant ou en profession libérale établi depuis 2 ans.

Précisons aussi que certaines professions libérales au fort potentiel de revenus attirent les prêteurs : médecin, avocat, architecte…

Si les candidats au prêt immobilier ne se trouvent pas dans ce type de situation ils devront alors s’armer de patience… Leur projet immobilier devra attendre.

Bien gérer ses comptes

Ce facteur est totalement entre les mains de l’emprunteur qui doit s’en servir au maximum et ne pas hésiter à assainir ses comptes 6 mois au moins avant de déposer une demande de prêt immobilier. Pour cela :

  1. Faites le total de vos charges fixes : loyer, mensualités de crédit, frais de transport, de nourriture, d’énergie, et les déduire de vos revenus nets.
  2. Ne dépensez pas plus de 90 % du résiduel pour votre qualité de vie et épargner le reste.
  3. De plus, il faut savoir que les créanciers comprennent que l’on ait des crédits en cours, mais voient d’un mauvais œil ceux qui les cumulent. Il est donc préférable d’avoir un seul crédit à 10 000 € plutôt que 5 crédits à 2 000 €.

 Suivez une stratégie de gestion

Le montant du loyer joue un rôle important car il démontre au créancier la capacité de remboursement mensuelle de son client.

Déterminez la somme que vous voulez emprunter, à quel taux, puis à l’aide d’un simulateur, déduisez-en les mensualités avec assurance.

Faites en sorte que le montant de votre loyer, additionné à celui de l’épargne mensuelle, soit au moins égal à celui des mensualités dont vous devrez vous acquitter.

Exemple : si une personne paye 700 € de loyer et épargne 200 € par mois, cela prouve qu’elle est capable de supporter 900 € d’échéances.

Choisissez un produit bancaire

Plutôt que de laisser les sommes épargnées sur votre compte courant, privilégiez un produit bancaire qui montrera votre volonté d’économiser : livret, assurance-vie , PEL / CEL…

Bon à savoir : Les conseillers clientèle des banques perçoivent une rémunération sur les produits bancaires vendus et sont donc enclins à accorder de meilleurs taux aux clients qui consomment ces produits.

2. Faites jouer la concurrence pour obtenir son prêt

Une fois que vous vous trouvez être un « bon client », il est temps de faire jouer la concurrence en déposant une demande de crédit immobilier auprès de votre banque, mais également auprès d’établissements concurrents.

Nous vous conseillons de consulter un courtier en prêt immobilier pour 3 raisons essentielles :

  • Le sujet est très technique et comporte beaucoup de paramètres. Votre projet concerne l’acquisition d’un logement ancien ou neuf ? Est-il destiné à devenir votre résidence principale ou s’agit-il d’un projet d’immobilier locatif ? Pouvez-vous prétendre à l’Eco PTZ ? Au patronal ? …
  • Ce sont des spécialistes et ils sont souvent plus compétents que les banquiers eux-mêmes sur ce sujet. En faisant appel à un courtier, vous aurez l’assurance de bénéficier des meilleures conditions du moment au regard de votre profil.
  • Vous gagnerez beaucoup de temps ! Consulter 5 banques prend du temps, sans parler de la bonne présentation du projet avec les prêteurs potentiels et de la négociation qui s’en suite. Ce sont toutes ces démarches que réalise un courtier en prêt immobilier et qui justifient les frais qu’il vous demandera.

En savoir plus sur les différents types de prêt immobilier

3. Réunissez les pièces justificatives

    • Bulletins de salaires des 3 derniers mois ;
    • Dernier avis d’imposition et dernière déclaration de revenus si disponible ;
    • Copie du contrat de mariage ;
    • Copie du livret de famille ;
    • Copie du contrat de travail ;
    • Promesse de vente ou document relatif au bien immobilier convoité.
    Attention : il s’agit là des documents à fournir lors d’une première approche, il est fort possible que les prêteurs (ou votre courtier) en demandent d’autres par la suite.

     

     

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Choisir son prêt immobilier !

    Amortissable, In Fine ou conventionné...Le choix ne manque pas en matière de prêt immobilier !Tout dépend de la nature du projet et bien sûr, des revenus des emprunteurs. Voici comment choisir un prêt immobilier. 1. Choisir un prêt pour sa résidence principale...

    DCI – Quelle obligation de formation pour les professionnels du crédit immobilier ?

     Vous devez suivre une formation Directive Crédit Immobilier (MCD-DCI) ? Vous souhaitez la proposer à vos collaborateurs ? Adressez-vous à Business Fabrik, organisme de formation reconnu dans les domaines règlementaires de la bancassurance. Nous avons conçu pour vous...